Marylebone

1 article(s)

par page

1 article(s)

par page
Johnny Neill est un très gros acteur dans le secteur de l'alcool. Il descend lui-même de la famille Greenall/Whitley, qui a commencé en 1762 avec la distillation du gin. Après avoir vendu sa marque de gin d'inspiration exotique à Halewood Wine & Spirits, et servi d'ambassadeur de la marque, M. Neill s'est lancé dans de nouvelles aventures. Etant donné que les possibilités de compositions botaniques ne sont jamais épuisées, Whitley se consacre à la tâche honorable de capturer la saveur des jardins Marylebone Pleasure. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, des Anglais fêtards ont pu y assister à des concerts, des danses, des spectacles, des combats de coqs, des jeux de hasard et d'autres activités. Le gin nommé d'après ce lieu contient 13 plantes botaniques, y compris la camomille, la mélisse citronnée, le clou de girofle, les fleurs de tilleul, les zestes de pamplemousse et les "suspects habituels". L'alcool est produit dans un alambic de 50 litres appelé Isabella, qui est logé dans la «Brasserie 108» du luxueux hôtel Marylebone de Londres. Avec l'hôtel, qui a déjà proposé deux cocktails spécialement conçus sur le menu du bar, Johnny Neill a fondé une collaboration dès 2016 avec la Pleasure Gardens Distilling Company. Est-ce que le Gyle Marylebone restera le seul produit de la société ? On ne le sait pas encore.
mehr anzeigen weniger anzeigen

If you like to, we can redirect you to our local webseite, where you can place your order.