Angleterre

18 article(s)

par page

18 article(s)

par page

Whisky de l'Angleterre

On pourrait penser que les Anglais n’ont aucune envie de se mesurer à leurs voisins, les Écossais - qui sont après tout les leaders mondiaux de l'industrie du whisky. Par ailleurs, les Britanniques ont leur propre catégorie traditionnelle de spiritueux - le gin. Mais depuis peu, de plus en plus de distilleries de whisky anglaises font leur apparition dans le paysage. Les premières sont apparues après le tournant du millénaire. Avant cela, il n'y avait plus de Single Malt en provenance d'Angleterre depuis la fin du XIXe siècle. Même à l’époque, la production de whisky en Angleterre n'a jamais atteint le niveau des Écossais: seules quatre distilleries historiques de whisky - dont deux distilleries de whisky de grain pur - continuaient d'exister à Liverpool, Bristol et Londres. Lorsque la distillerie Lea Valley, la dernière du genre, a fermé ses portes en 1903, il s’est écoulé plus d'un siècle avant que le marché du whisky reprenne. Cela a donné aux Écossais beaucoup de temps pour penser qu'ils étaient les seuls et uniques en Grande-Bretagne. Mais les choses allaient bien finir par changer à un moment ou à un autre: en 2006, la nouvelle distillerie St. George's de l'English Whisky Company a chauffé ses alambics et a lancé sur le marché le whisky Chapter 6 en 2009 - une étape importante dans l'histoire du whisky anglais! En quelques années seulement, de nombreuses autres distilleries ont ouvert leurs portes, si bien qu'il y en a aujourd'hui plus de 24. De nos jours, le whisky est distillé dans chacune des neuf régions d'Angleterre, avec des noms bien connus comme la Cotswolds Distillery, la Dartmoor Distillery, la Lakes Distillery, la Forest Distillery, la Spirit of Yorkshire Distillery, etc. Il existe également des distilleries de gin, qui ont ajouté des whiskys individuels à leur gamme, tandis que des embouteilleurs de haut rang, tels que Berry Bros. & Rudd qui, malgré la localisation de leur siège en Angleterre, n'utilisent que du whisky écossais pour leurs embouteillages. Une chose est sûre: l'histoire du whisky anglais ne fait que commencer. Etant donné que de nombreuses distilleries n'existent que depuis très peu de temps, il n'y a actuellement que quelques Single Malts britanniques à déguster. Ceux qui sont sensibles aux indications d'âge ont encore plus de mal à en trouver. Et cette situation perdurera tant que les producteurs anglais ne seront pas en mesure de proposer des embouteillages de 40 ans d'âge à des prix élevés.

mehr anzeigen weniger anzeigen

If you like to, we can redirect you to our local webseite, where you can place your order.