Breizh

1 article(s)

par page

1 article(s)

par page

L'histoure du whisky Breizh

En 1900, León Warenghem a construit une distillerie, qui porte son nom dans la ville bretonne de Lannion. Au départ, le chef de famille distillait des liqueurs à base de plantes et s'est fait connaître dans tout le pays, notamment par son Elixir d'Armorique. Lorsque son fils Henri reprit l'affaire 19 ans plus tard, il développa la production de liqueurs. En 1967, le successeur d'Henri, Paul-Henri, s'est associé à Yves Leizour et a déplacé l'usine du centre-ville dans la périphérie de la ville, où se trouve encore aujourd'hui la distillerie Warenghem. En 1983, Gilles Leizour a repris l’affaire en main et quelques années plus tard, il a créé le premier whisky breton WB (assemblage), que l'on trouve encore aujourd'hui dans la gamme. Peu de temps après, la société a fait construire sa propre distillerie de whisky et l'a équipée d'alambics d’après le modèle écossais. En 1998, la marque de Single Malt Armorik a suivi, vendue en gros comme tous les autres spiritueux de la distillerie Warenghem. Les buveurs de whisky hors de France n'ont entendu parler du whisky de Lannion qu’à partir de 2010, date à laquelle la société a décidé de l'exporter. C'est à ce moment-là que le gendre de Gilles, David Roussier, a fait ses débuts dans l'entreprise et a immédiatement apporté quelques changements - entre autres, la décision de servir également les marchés haut de gamme et d’attirer l'attention avec des prix internationaux. En 2016, David a pris la direction de l’entreprise et s’est battu dès lors pour la création de l'Appellation d'Origine Contrôlée "Whisky Breton". Au total, six distilleries ont été autorisées à utiliser cette appellation pour faire la publicité de leurs eaux-de-vie de céréales produites localement. L'entreprise s'est développée depuis lors, mais avec une vingtaine d'employés, elle reste une entreprise familiale de taille moyenne. Les bâtiments devaient également suivre l'expansion: en 2019, deux nouvelles caves ont été construites, triplant ainsi la capacité de stockage des whiskys.
Les whiskys Armorik sont sans aucun doute LE succès d'exportation de la distillerie Warenghem. Ceux qui préfèrent les assemblages de whiskys peuvent choisir parmi les marques WB, Galleg ou Breizh. La particularité de ces whiskys est leur teneur en blé: le Breizh, par exemple, contient 35% de blé et 65% de malt d'orge. Seules les céréales françaises issues de l'agriculture biologique et l'eau de la source Rest Avel, située directement sous la distillerie à une profondeur de 100 mètres, sont utilisées pour la production. De la mouture du grain livré jusqu’à la mise en bouteille, toutes les étapes de production sont réalisées par l'entreprise elle-même. Chaque année, l'équipe distille environ 150 000 litres d'alcool pur à 63%, qui est ensuite versé dans des fûts de bourbon, de sherry ou de chêne breton. Après l'assemblage de fûts appropriés par le maître de chai et une réduction finale du pourcentage d’alcool avec de l’eau, les whiskys sont enfin prêts à être mis en bouteille.

mehr anzeigen weniger anzeigen

If you like to, we can redirect you to our local webseite, where you can place your order.