Suisse

Montrer 52 de 120

Vins de Suisse

Les vins suisses sont divisés en trois catégories de qualité. Les plus prestigieux sont les vins AOC avec une appellation d'origine contrôlée, qui peuvent également être appelés "Grand Cru" si certaines conditions sont remplies. En outre, il existe des vins de pays avec appellation d'origine, ainsi que de simples vins de table.

La majorité des cépages cultivés en Suisse sont rouges, notamment le Pinot Noir, le Gamay et le Merlot. Les vins rouges suisses ont tendance à avoir un profil léger et doivent être bus jeunes. Les cépages blancs prédominants sont le Chasselas (Gutedel), le Müller-Thurgau et le Chardonnay.

Aujourd'hui encore, le canton du Valais est la plus grande région viticole de Suisse - la vigne y est cultivée depuis plusieurs siècles avant notre ère. Un certain nombre de cépages autochtones ont survécu à l'époque romaine et font à nouveau l'objet d'une attention croissante. Outre les variétés ancrées localement, telles que la Petite Arvine, le Rouge du Pays ou l'Humagne Blanc, il existe également de nouvelles variétés à succès comme le Gamaret.
Les autres régions viticoles importantes sont le canton de Vaud, le canton de Genève, la région des Trois-Lacs et le canton du Tessin. De nombreux vignobles sont cultivés par de petits propriétaires à titre accessoire; le nombre de producteurs de vin s'élève à un peu moins de 1600. De jeunes vignerons tels que Noel Baumgartner, Marvin Fürst et Thomas Mächler déterminent de plus en plus la scène viticole suisse.

En raison des conditions de culture parfois difficiles sur les pentes abruptes, de la forte concurrence pour les terres et des possibilités d'expansion limitées, les vins de Suisse font l'objet d'une forte demande, qui dépasse régulièrement l'offre. Les produits nationaux sont principalement consommés à l'intérieur du pays et ne sont exportés que dans une mesure limitée. Alors que la production annuelle s'élève à environ 98 millions de litres de vin, la consommation prend une valeur de 94,5 millions de litres dans la même période.
De plus, la surface cultivée est plutôt en diminution sur le long terme. Actuellement, la superficie des vignobles s'élève à plus de 14 000 hectares, ce qui ne représente toutefois que la moitié de ce qui était enregistré à la fin du XIXe siècle. En raison des maladies dévastatrices de la vigne, des vins importés moins chers et de la mise en culture croissante des rives du lac, la viticulture suisse a connu une baisse importante de sa superficie, qui ne peut aujourd'hui être que partiellement compensée par l'augmentation des rendements.

Le paysage viticole suisse est extrêmement varié. Châteaux de vignerons majestueux, hébergement luxueux, vignobles pittoresques, circuits d'aventure et autres activités touristiques caractérisent les vins de Suisse. Les vignobles en terrasses de Lavaux, classés au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2007, constituent une attraction particulière.