Champagnes

En stock 39

Moët & Chandon Impérial 75cl

CHF 38.90
En stock 2

Ruinart Blanc de Blancs 75cl

CHF 79.90
En stock 18

R de Ruinart Champagne 75cl

CHF 52.90
En stock 33

Ruinart Rosé Second Skin 75cl

CHF 82.90
En stock 8

Jacquesson Champagner 75cl

CHF 69.90
En stock 2

R de Ruinart 150cl

CHF 119.00
En stock 13

Louis Roederer Collection 150cl

CHF 109.00
En stock 5

Philipponnat brut AOC 75cl

CHF 56.50
Montrer 52 de 127

L'histoire du champagne

Bien que les Romains transformaient déjà les raisins en champagne, la boisson qui en résultait ne contenait pas encore de bulles. Ce n'est que dans la seconde moitié du XVIIe siècle que le vin, dit tranquille, a commencé à être transformé en vin mousseux – une transformation possible en raison de la fermentation en bouteille d’après la "méthode champenoise", une double fermentation du moût. En 1729, Nicolas Ruinart a fondé la plus ancienne maison de champagne encore existante. Comme ce n'est qu'en 1806 que la société Clicquot a "inventé" le remuage et le dégorgement, où le dépôt de levure était retiré de la bouteille, les premiers champagnes étaient encore troubles. Au XIXe siècle, le champagne est devenu un objet de luxe populaire. Cependant, la culture du champagne a connu des hauts et des bas: les viticulteurs ont dû lutter, par exemple, contre la peste du phylloxéra à partir de 1895, contre les combats sur place pendant la Première Guerre mondiale et contre la perte d'importants marchés d'exportation en raison de changements politiques intérieurs. Mais depuis 1945, le champagne connaît un regain d'intérêt dans le monde entier.

Termes importants et classifications

Le champagne est cultivé en Grand Cru, Premier Cru et Autres Crus. Traditionnellement, l'origine des cépages détermine le prix du champagne. Les 17 Grands Crus de la Montagne de Reims, de la Vallée de la Marne et de la Côte des Blancs sont particulièrement exquis. Les cépages utilisés pour un champagne sont le Pinot Noir, le Chardonnay et le Pinot Meunier; quelques autres cépages sont également autorisés, mais dans de rares cas. Les champagnes Blanc de Blancs sont fabriqués exclusivement à partir de Chardonnay, tandis que les champagnes rosés obtiennent leur couleur rose grâce à la macération de raisins noirs ou à l'ajout de vins rouges.

Termes souvent imprimés sur les bouteilles de champagne:

  • Brut: la plupart des champagnes sont classés Brut, c'est-à-dire que leur dosage contient un maximum de 15g/L de sucre résiduel lors de la mise en bouteille. Les champagnes Brut peuvent être classés comme secs, tandis que les champagnes ayant une teneur en sucre résiduel plus ou moins élevée ont un goût encore plus sec ou plus sucré.
  • Cuvée: ce terme peut être quelque peu trompeur parce qu'il a deux significations. D'une part, "cuvée" désigne un assemblage de différents vins. Près de 80% de tous les champagnes sont des cuvées et se distinguent ainsi des champagnes millésimés, qui eux sont produits à partir des raisins d'une certaine année de récolte et parfois aussi à partir d'un seul vignoble. D'autre part, la "cuvée" signifie également que seul le moût de la plus haute qualité provenant du pressoir a été utilisé pour la production.

Comment bien servir le champagne?

Idéalement, le champagne est servi à une température entre 7 et 9°C dans un seau rempli d'eau froide et de glaçons peu de temps avant de le boire. Il ne devrait pas être conservé au congélateur ou au réfrigérateur pendant plusieurs jours. Le vin mousseux doit être servi dans un verre tulipe spécial, afin que les bulles soient mises en valeur. Le verre est rempli aux 2/3 environ. Bien sûr, certains cocktails peuvent aussi être préparés avec du champagne tel que Kir Royal, French 75, Mimosa et Prince de Galles.

Votre navigateur Web n'est pas à jour. Mettez votre navigateur à jour pour plus de sécurité, de rapidité et la meilleure expérience sur ce site.

Mettez à jour votre navigateur