Espagne

Rupture de stock

Egobodegas Goru 2019 75cl

CHF 14.90
En stock 24

Bodegas Muga Rosado DOCA 2020 75cl
New

CHF 15.90
En stock 16

BR & VS Macán 2016 75cl
New

CHF 77.90
En stock 24

Encina DO 2015 75cl
New

CHF 34.90
En stock 17

Torres Salmos DOQ 2016 75cl
New

CHF 32.50
En stock 12

Torres Mas La Plana DO 2015 75cl
New

CHF 61.90
En stock 18

Biniagual Verán Finca DO 2016 75cl
New

CHF 29.90
En stock 18

Anima Negra AN DO 2017 75cl
New

CHF 46.90
En stock 17

Anima Negra AN/2 VdT 2018 75cl
New

CHF 26.90
En stock 57

Neleman Cava Rosé Brut 75cl
New

CHF 13.50
En stock 56

Neleman Cava Brut 75cl
New

CHF 13.50
Montrer 52 de 203

Vins d’Espagne

L'Espagne possède de loin la plus grande superficie de vignobles au monde - plus de 960 000 hectares sont cultivés par quelque 150 000 vignerons. Le nombre de caves (Bodegas) s'élève à près de 5'000. La viticulture en Espagne a donc une grande importance économique et culturelle.

Les cépages les plus importants sont l'Airén (souvent transformé en eau-de-vie), le Tempranillo, le Bobal (utilisé pour la production de masse), le Macabeo, le Garnacha et le Monastrell. Les variétés indigènes sont relativement peu exigeantes et résistantes à la chaleur et à la sécheresse, ce qui fait de la viticulture la seule forme d'agriculture rentable dans certaines régions d'Espagne.

Les vignobles espagnols sont caractérisés par un faible rendement, ce qui explique que la production de vin soit étonnamment faible. Les faibles rendements sont dus d'une part aux conditions climatiques difficiles et d'autre part à la densité de peuplement traditionnellement faible. En outre, de nombreux vignobles espagnols sont très anciens.
Le système de formation typique des régions sèches est appelé "en vaso", également connu sous le nom de culture en gobelet ou de brousse. Il s'agit d'une méthode historiquement enracinée dans laquelle les vignes poussent sous forme de buisson ou d'arbre sans système de soutien.
La viticulture de qualité, qui connaît un nouvel essor depuis quelques décennies, est souvent pratiquée selon un mélange de méthodes traditionnelles et modernes, le travail manuel étant toujours à l'honneur.

En Espagne, une distinction est faite entre différentes catégories de vin. Un simple "Vino de Mesa" (vin de table) ne peut contenir aucune information sur le cépage, le millésime ou l'origine. Un classique "Vino de la Tierra" (vin de pays) donne un peu plus d'informations sur son contenu.
En outre, de nombreux vins bénéficient de l'appellation d'origine contrôlée D.O. et quelques-uns - notamment ceux du Priorat et de la Rioja - de l'appellation d'origine D.O.Ca. Le paysage viticole espagnol est actuellement divisé en 68 zones d'appellation d'origine.
Les vins portant l'appellation "Vino de Pago" sont considérés comme la crème de la crème - au sommet se trouvent seulement 20 établissements vinicoles, dont la plupart sont situés en Castille-La Manche.
Les vins vieillis en fût - qui sont nombreux en Espagne - sont appelés Crianza, Reserva ou Gran Reserva, selon la durée de la maturation.

La plus grande zone de culture contiguë se trouve sur le haut plateau de Castille-La Manche, suivie par l'Estrémadure à l'ouest. Mais ce sont surtout les petites zones de culture qui jouissent d'une grande réputation, comme la Ribera del Duero en Castille-et-León, le Priorat en Catalogne ou La Rioja dans le nord de l'Espagne. L'Andalousie est surtout connue pour son sherry et ses vins de Malaga. Le Penedès D.O. s'impose également de plus en plus avec le vin mousseux Cava.

En Espagne, la viticulture est pratiquée depuis l'Antiquité. Autour de la ville de Cadix, sur la côte sud, les Phéniciens cultivaient déjà la vigne vers 1100 avant Jésus-Christ. À l'époque de l'Empire romain, le vin espagnol était très populaire et servait de provisions aux soldats jusqu'en Angleterre. Sur le marché international, la plupart des vins espagnols ont longtemps vécu dans l'ombre, mais cela change de plus en plus.