Chili

Vins du Chili

Les premières vignes ont été plantées sur le sol chilien au milieu du XVIe siècle. Toutefois, la viticulture n'a connu un essor important que lorsque les viticulteurs français ont immigré au milieu du XIXe siècle et ont introduit les cépages aujourd'hui connus dans le monde entier.
Le Cabernet Sauvignon, le Merlot et le Sauvignon Blanc occupent la plus grande partie du vignoble. Le cépage rouge Carménère, qui a presque disparu en France après la catastrophe du phylloxéra, est également très répandu. Heureusement, les vignobles chiliens ont été épargnés par le fléau du phylloxéra, ainsi que par le mildiou, c'est pourquoi les Européens ont "réimporté" de nombreuses vignes sans racines du Chili à cette époque.

Le Chili compte quatre régions viticoles qui s'étendent entre le 30e et le 38e parallèle: Coquimbo, Aconcagua avec la principale région de vins blancs, Casablanca, Valle Central avec la prestigieuse Valle del Maipo et Valle Sur. La plupart des vignobles sont situés dans les contreforts de la Cordillère des Andes, à des altitudes comprises entre 600 et 1000 m au-dessus du niveau de la mer. Au total, plus de 200 000 hectares sont plantés de vignes au Chili, bien que de grandes surfaces soient consacrées à la production de raisins de table.

Aujourd'hui, il y a près de 800 établissements vinicoles au Chili, dont beaucoup ont une très grande surface. Dès la seconde moitié du 19e siècle, plusieurs entreprises renommées ont été créées, qui sont toujours au sommet aujourd'hui - parmi elles Errázuriz et Concha y Toro. À partir des années 1990, des entreprises vinicoles européennes, telles que Miguel A. Torres et Lafite Rothschild ont investi dans la viticulture chilienne.


Grâce à l'influence d'émigrants français aux normes de qualité élevées et aux conditions de culture uniques, les vins chiliens sont très appréciés sur le marché international. Le Chili est souvent considéré comme le "Bordeaux de l'Amérique du Sud". Les grands vins exportables sont produits presque exclusivement à partir de cépages d'origine française. Les vins de table plus simples, en revanche, sont élaborés à partir du cépage País, dont l'importance est toutefois en déclin depuis de nombreuses années.