Berliner Brandstifter

2 article(s)

par page

2 article(s)

par page
Les entrepreneurs d'aujourd'hui peuvent trouver les noms les plus étranges pour leurs produits... "Berliner Brandstifter" est un exemple parfait. On ne sait pas quel était le nom du criminel, mais le but était probablement un jeu de mots (la traduction en français est «incendiaire berlinois») - après tout, ce sont des eaux-de-vie («Brände» en allemand). Les spiritueux clairs, dans une présentation simple, sont fariqués dans une distillerie berlinoise et contiennent des plantes cultivées localement dans le jardin et cueillies à la main. Christian Heymann est responsable de la ferme Speisegut pour l'approvisionnement en pétales de roses, en racine de violette, en concombres et autres. L'alcool de base est obtenu par la distillation du blé ou de betteraves à sucre - déjà l’arrière-grand-père de Vincent Honrodt produisait ce schnaps dans les années 30, pour les fêtes d'entreprise de la sucrerie Vossberg et pour les événements familiaux. En 2009, l’entreprise Berliner a décidé de faire revivre cette tradition perdue, mais cette fois à grande échelle. Les spiritueux de Berliner Brandstifter, filtrés sept fois, comprennent une vodka, un Dry Gin et un brandy de grain. La pré-production a lieu en partie dans des ateliers pour personnes invalides.
mehr anzeigen weniger anzeigen

If you like to, we can redirect you to our local webseite, where you can place your order.