Gryff

2 article(s)

par page

2 article(s)

par page

L'histoire du Griff Gin

En 2016, Christian Kaiser recherchait un cadeau d'anniversaire original, mais malgré l'essor des gins suisses, il ne trouvait toujours pas de gin bâlois authentique. Cela ne l'a pas empêché de créer son propre Dry Gin de Bâle. Le goût, ainsi que le nom et le design, devaient représenter Bâle, non seulement pour obtenir un avantage de terrain, mais aussi pour faire connaître la ville de Bâle aux buveurs de gin du monde entier - après tout, la ville frontalière suisse est relativement bien connue, du moins en Europe. Au fur et à mesure, Christian Kaiser s’est associé à Christian Stutz, Manuel Ailinger et Nadia Balz. En octobre 2018, l'équipe a finalement distillé le premier lot de gin, en coopération avec la distillerie étrangère Zeltner, en utilisant de la lavande et des aiguilles de sapin comme plantes locales. Peu après, cependant, la distillerie de la ville de Bâle a ouvert ses portes, un avantage certain pour les jeunes entrepreneurs, car cela faisait de leur gin un produit authentiquement bâlois à tous points de vue. Plus précisément, il s'agit d'un produit de Kleinbasel, le nom donné à la partie de la ville située sur la rive droite du Rhin, qui abrite de nombreux quartiers de travailleurs et d'immigrés. Autrefois, il s’agissait même d’une ville indépendante. C'est la raison pour laquelle il existe une sorte de deuxième centre-ville de l'autre côté du pont qui surplombe le Rhin. Le cortège annuel de l'oiseau Gryff - un animal folklorique populaire - est une fête traditionnelle du Kleinbasel, qui est toujours très en vogue aujourd'hui. Christian a choisi le Gryff pour représenter son gin, afin d’allier le traditionnel avec le moderne. Dans ce cas, le moderne est représenté par la recette du gin qui contient quelques plantes non conventionnelles. Etant donné que le genièvre ne peut être dégusté qu'en arrière-plan, le gin Gryff est classé dans la catégorie des New Western Dry Gins. Grâce à une propagande de bouche à oreille phénoménale, la marque a été créée peu après son lancement et était disponible dans des magasins spécialisés sélectionnés. Bien entendu, le gin est également servi le jour de la parade du Vogel Gryff en janvier et dans certains bars et restaurants de Bâle. La forte demande a finalement conduit l'équipe de quatre personnes à atteindre ses limites. Il n’était plus possible pour elle de teinter les bouteilles à la main à deux reprises. L’équipe a donc confié cette tâche honorable au Bürgerspital, où des emplois sont offerts aux personnes invalides. Les accents bleus sur la bouteille sont un hommage au Rhin, qui traverse Bâle. L'eau pour le gin provient de la fontaine du Rebhaus, située dans le Kleinbasel. Dans leur gamme, les fabricants proposent également un Cherry Gin, enrichi de cerises régionales.

mehr anzeigen weniger anzeigen

If you like to, we can redirect you to our local webseite, where you can place your order.