Killepitsch

1 article(s)

par page

1 article(s)

par page
On dit que le nom de Killepitsch est dû à un échange verbal au cours duquel deux soldats dans un abri antiaérien projetaient de "se saouler" (= pitschen) si personne ne "les tuait" (=killen). Lorsque le pub Et Kabüffke à Düsseldorf a ouvert ses portes environ dix ans plus tard, ce nom a été attribué à la liqueur qui y était servie. Pendant longtemps, la liqueur à base de 98 herbes, baies et fruits, élaborée selon une recette top secret, a été une spécialité régionale dans la région de Düsseldorf, mais elle cherchait à se développer et à se faire connaître à l'échelle internationale. Désormais, elle est exportée par différents partenaires de distribution au Japon, en Nouvelle-Zélande, en Afrique du Sud, en Bolivie, au Canada et dans d'autres pays. Et comme cela ne suffit pas, il existe maintenant toute une gamme de spiritueux "Pitsch", tels que l'Applepitsch, la Vodkapitsch et le Ginpitsch. Une fois que le site de production, situé dans la vieille ville, n’arrivait plus à produire suffisamment, l’équipe a emménagé dans un bâtiment cubique dans le port moderne, à côté de la "fabrique de verre", où est également situé un hall d'événements avec un bar.
mehr anzeigen weniger anzeigen

If you like to, we can redirect you to our local webseite, where you can place your order.