Hongrie

Vins de Hongrie

La viticulture était déjà importante en Hongrie dans les temps anciens et au Moyen Âge. Plus tard, cependant, l'industrie a traversé plusieurs crises d'origine politique. Les établissements vinicoles actuels n'ont été fondés qu'après le changement politique de 1989, c'est pourquoi la Hongrie ne compte que de jeunes établissements vinicoles. Dans les années 1990, le secteur a connu un énorme essor, les œnologues locaux, les immigrants et les investisseurs étrangers ayant rapidement obtenu les meilleurs vignobles du pays.
Les meilleurs établissements vinicoles hongrois s'efforcent toujours d'atteindre une renommée mondiale. À ce jour, les vins de Hongrie sont connus par le bouche-à-oreille et ont un excellent rapport qualité-prix.

La Hongrie est divisée en 22 régions viticoles, qui sont favorisées par un climat continental relativement sec et des sols en partie volcaniques. La superficie viticole s'élève à plus de 70 000 hectares, avec une tendance à la hausse.
Plus de 70% des cépages cultivés sont blancs. Les cépages autochtones, tels que le Furmint et le Hárslevelü (tilleul) sont d'une grande importance. En outre, le Welschriesling, le Blaustängler (Kéknyelü), le Zenit et le Juhfark sont cultivés à plus grande échelle. Parmi les vins rouges, les variétés Blaufränkisch et Kadarka prédominent. Les classiques internationaux, tels que le Chardonnay et le Cabernet Sauvignon sont également représentés.

L'un des vins les plus célèbres de Hongrie est certainement le vin doux Tokaj de la région nord-est de Tokaj-Hegyalja, qui, dans les bons millésimes, est compté parmi les meilleurs vins doux du monde. Sa production est une tradition depuis le 15e siècle.