Paul John

Paul John Whisky - L'histoire

Paul John semble être un nom anglais normal. D’où l’étonnement d'apprendre qu’il s’agit du nom d'une marque de whisky indien. Le whisky indien est victime de certains préjugés, et les grands buveurs de scotch ne seront probablement jamais totalement convaincus. Pourtant, il est intéressant d'entreposer un whisky avec de la tourbe importée d'Ecosse dans le climat subtropical et chaud de l'Inde...
Paul John est une marque de John Distilleries Pvt Ltd, un producteur de spiritueux pesant plusieurs millions de dollars, qui possède plusieurs usines réparties dans sept états. La première distillerie a été créée à Bangalore en 1992, où le premier whisky Original Choice Blended fut lancé quatre ans plus tard. La marque de whisky, commercialisée à l'échelle nationale, a fait l’effet d’une bombe, ce qui a permis à l'entreprise de prendre de l'expansion. Quelque temps plus tard, d'autres marques de vins, de brandys, de gins, de rhums et de whiskys ont été lancées, de plus petites entreprises ont été achetées et de nouveaux bâtiments industriels ont été construits. En 2008, le premier whisky Single Malt a été produit avec des ingrédients indiens, dont de l’orge à six rangs au lieu de deux rangs – c’est ainsi que Paul John a vu le jour. Le premier embouteillage a été présenté à Londres en 2012, en raison du temps de maturation nécessaire. Aujourd'hui, Paul John est la marque la plus populaire du producteur indien, du moins sur le marché international. Le whisky est exporté dans plus de 36 pays. Les différentes éditions ont déjà remporté de nombreux prix et récompenses prestigieux, dont les World Whisky Masters, les World Whiskies Awards, l’International Wine & Spirit Competition ou encore la San Francisco Spirits Competition.
La gamme comprend quatre Single Malts classiques, quatre embouteillages à fût unique, une série zodiaque et diverses éditions spéciales. La production a lieu à Goa, un petit état côtier, qui attirait autrefois les marginaux, les fêtards et les hippies du monde entier - c'est là que la psytrance a vu le jour en tant que style de musique à part entière. Il reste très peu de traces de ce passé sauvage dans les environs de la distillerie: les bâtiments sont situés au milieu d'un complexe industriel à l'extérieur de Cuncolim, à environ 10 km à vol d'oiseau de la longue plage de sable. Là, les visiteurs curieux peuvent admirer deux alambics Wash Still en cuivre et deux alambics Spirit Still qui chauffent 24 heures sur 24. La capacité de production annuelle est d'environ 2,1 millions de litres, ce qui est considérable en comparaison des distilleries écossaises. Michael D'souza est le visage proéminent de Paul John qui, en tant que maître-distillateur, est largement responsable de la qualité du whisky. Ceci dit, le nom du whisky vient du propriétaire de l'entreprise en pleine expansion, M. Paul John.
La particularité du whisky indien ne réside pas uniquement dans ses ingrédients, mais aussi dans son climat chaud. Cela garantit une part des anges élevée jusqu'à 10% par an au cours de la maturation, ce qui fait que les whiskys n'ont généralement pas besoin de mûrir aussi longtemps qu'en Ecosse et ailleurs. Paul John utilise à la fois un entrepôt souterrain plus frais et un entrepôt de surface. Ensemble, ces entrepôts contiennent plusieurs milliers de fûts, qui sont empilés sur des étagères jusqu'au toit. Il s'agit principalement de fûts de bourbon en provenance des États-Unis, ainsi que de quelques fûts de sherry pour la finition de certaines éditions. Les indications d'âge sont délibérément omises, car cela ne ferait que semer la confusion chez la plupart des buveurs. D’ordinaire, toutefois, les whiskys n'ont besoin que de six à huit ans pour développer l'arôme désiré.

mehr anzeigen weniger anzeigen

If you like to, we can redirect you to our local webseite, where you can place your order.