Bishop's

2 article(s)

par page

2 article(s)

par page

L'histoire du Bishop's Gin

Peu de livres d'histoire parlent de John Ponet, l'évêque de Winchester élu en 1551. Sur Wikipédia, par contre, on apprend que le théoricien de la résistance protestante a écrit des ouvrages importants sur des sujets controversés durant ses dernières années. Par exemple, Ponet a strictement rejeté la grâce divine comme base de la prétention royale au pouvoir et a légitimé le mariage des ecclésiastiques. En 1553, il s'exile à Strasbourg, où il meurt trois ans plus tard, laissant derrière lui sa femme et ses deux enfants. À la fin du XVIIIe siècle, ses descendants se sont fait un nom en tant que distillateurs de genièvre.
Le destin a voulu qu’au début du nouveau millénaire, Thierry Ponet travaille dans "la City" de Londres. Mais il connaissait ses racines et était tellement inspiré par le caractère rebelle de son ancêtre qu'il est revenu en Belgique, afin de créer le gin Bishop's en 2014. En compagnie du propriétaire du bar à cocktail Matthieu Chaumont, il a travaillé sur la recette, laquelle - à l’image de John Ponet - devait être à la fois rebelle et respectueuse de la tradition. Afin de donner vie à leur concept, ils se sont tournés vers la légende du gin Charles Maxwell de Thames Distillers. Pour cette raison, Ponet a dû repartir à Londres, mais la société Ponet Spirits reste basée en Belgique. En 2015, le London Dry Gin se trouvait déjà dans les rayons des magasins. Ce n’est que peu de temps après que les éditions limitées "Belgian Chocolate" et "Marmalade Orange" sont sorties sur le marché, éditions pour lesquelles le London Dry Gin a été complété avec les ingrédients éponymes.

mehr anzeigen weniger anzeigen

If you like to, we can redirect you to our local webseite, where you can place your order.