New Legend Numantium

1 article(s)

par page

1 article(s)

par page

L'histoire du gin New Legend Numantium

La province de Soria est située à l'est de la région autonome espagnole de Castilla y León, qui est devenue mondialement célèbre comme destination des pèlerins se rendant à Saint-Jacques-de-Compostelle. Là, dans un village pittoresque appelé San Esteban de Gormaz, dans la vallée du fleuve Duero (connu au Portugal sous le nom de Douro), on produit un gin qui, à première vue, ne semble pas du tout espagnol. D'une part, il s’agit d’un London Dry Gin, car il est fortement préféré par les Anglais, et d'autre part, il s’appelle "New Legend Numantium". Le gin fait main est l'œuvre de José María Muñoz de Miguel. Lorsqu'il a été temps pour lui de reprendre l'entreprise agricole de son père, il était à la recherche de nouveaux produits passionnants à proposer aux clients. Il a envisagé toutes les possibilités - des olives à la farine, en passant par la bière - et a finalement décidé de distiller un gin contenant des produits botaniques régionaux. José attache une grande importance à l'origine des ingrédients et à la production traditionnelle, afin que son gin réponde aux normes les plus élevées. La matière première de base est le blé, qui pousse sur les terres de la famille. Au début, José avait l'intention de cultiver une céréale complètement différente, mais on lui a conseillé de s'en tenir à ce que ses grands-pères et arrière-grands-pères avaient cultivé toute leur vie, car ils l’avaient fait pour une bonne raison. Aujourd'hui, José continue à cultiver du blé, mais l'utilise pour la production de son gin. Par ailleurs, il utilise d'autres ingrédients qui poussent typiquement dans la région de Soria. La recette, composée de 17 plantes, reste en grande partie secrète. Seules quelques plantes sont connues, telles que la truffe, les baies sauvages et le genièvre. Elles sont tous originaires de la province, à l'exception de deux ingrédients qui proviennent de régions tropicales. La distillation du gin se déroule dans un alambic en cuivre typique du sud, de type "Alambique". L'entrepreneur fait traiter et filtrer l'eau, afin d’éliminer les plus petites impuretés restantes.
José a choisi le nom de New Legend Numantia, afin d’attirer l'attention sur une ancienne colonie celtique appelée "Numancia". Cette dernière est entrée dans les livres d'histoire, lorsque ses habitants ont provoqué un incendie et se sont suicidés en 133 avant J.-C., car ils refusaient de se soumettre au souverain romain. Aujourd'hui, la Numancia est un symbole de résistance. José María Muñoz de Miguel est définitivement sur la bonne voie avec son concept, car il avait déjà réussi à obtenir des commandes provenant de l'étranger, avant même que le premier lot de son gin ne soit mis sur le marché en 2018.

mehr anzeigen weniger anzeigen

If you like to, we can redirect you to our local webseite, where you can place your order.