Thomas Dakin

1 article(s)

par page

1 article(s)

par page

Thomas Dakin Gin - L'histoire

Le gin Thomas Dakin attire l'attention avec son étiquette rouge feu et sa bouteille carrée. Il s’agit d’un London Dry Gin aux notes de genièvre, distillé à partir de onze plantes macérées, d'eau et d'alcool neutre. Huit de ces plantes sont bien connues, le raifort étant l'arôme non conventionnel le plus frappant. La marque est dédiée au premier distillateur Thomas Dakin, qui a démarré son activité en 1762 dans la Bridge Street Distillery à Warrington, en Angleterre. 100 ans plus tard, la recette se trouvait entre les mains de la famille Greenall, des amis qui ont formé G&J Greenall et qui ont repris la distillerie sur Bridge Street. En 1960, l'entreprise a déménagé dans une nouvelle distillerie plus grande, qui a d’ailleurs été dévastée en 2005 par un incendie. G&J Distillers, qui fait maintenant partie du groupe Quintessential Brands, a lancé le Thomas Dakin Small Batch Gin en 2015, sous la direction progressive de Joanne Moore, maître-distillateur. Le gin n'est pas une reconstitution d'une vieille recette, mais un nouveau développement. Jusqu'à présent, il a été produit dans les alambics Pot Still de la distillerie moderne Greenall's, située dans une grande zone industrielle à la périphérie de Warrington. Cependant, afin de rendre hommage au patrimoine historique et d'attirer les visiteurs, une distillerie a été rapidement envisagée à Manchester, la ville voisine. Les nouveaux locaux de Lloyd Street comprennent non seulement une salle de production publique avec trois alambics (soit une capacité de 1 million de bouteilles par an), mais aussi un bar et un espace événementiel.

mehr anzeigen weniger anzeigen

If you like to, we can redirect you to our local webseite, where you can place your order.