Saint James

3 article(s)

par page

3 article(s)

par page
L'origine du rhum Saint James révèle que c'est un rhum agricole fermenté avec du jus de canne. Les plantations de canne à sucre sont situées le long des collines à l'ouest de la montagne Pelée, dans la région de Saint-Pierre, sur l'île des Caraïbes de la Martinique. Les plantes sont récoltées de janvier à juillet, puis transportées directement à l'usine de rhum. Là, le jus, appelé « vesou », est extrait, puis mélangé avec de la levure fermentée. Le liquide résultant passe par le processus de distillation et c’est ainsi que le rhum Saint James voit le jour. Suivant la période de repos du distillat plus ou moins longue, la boisson devient un rhum blanc, un rhum ambré, ou un vieux rhum. Le non de Saint James vient du pasteur Edmund Lefebure, un alchimiste qui, en 1765, a créé en Martinique le premier rhum agricole. Il a appelé son chef-d'œuvre Saint Jacques, mais les clients anglophones trouvaient ce nom « trop français »; il s’est alors transformé en Saint James. En 1882, la marque Saint James est déposée, ainsi que sa fameuse bouteille carrée, la première du genre au monde, conçue pour être entreposée de façon rationnelle dans la cale des bateaux, de qui permettait une diminution de la casse lors des grandes tempêtes. Depuis 1973, la distillerie est située à proximité des plantations sur le versant ouest de la montagne Pelée. Dans la gamme, on trouve plusieurs rhums, dont le plus ancien est un 15 ans d’âge.
mehr anzeigen weniger anzeigen

If you like to, we can redirect you to our local webseite, where you can place your order.